Qui sommes-nous?

Quienes somos?

La compagnie Wild Lines, d’origine française, composée de Keiria Barthes, Camille Rouyard et Raphaëlle Balland est née début 2012 à Toulouse. Elle développe ses recherches dans l’univers du cirque, ou elle vise à mélanger différentes disciplines dans l’espace aérien (trapèze, corde lisse, tissu),  dans l’univers de la danse et dans celui du théâtre. Entre janvier et mars 2013, Camille et Raphaëlle participent au projet R.AP «Révolution Alchimiste et Poétique» à Santiago du Chili. Le spectacle issu de ce projet interdisciplinaire mêlant cirque, théâtre et danse butô, « L’arbre de Samaipata » est présenté à différents endroits de la capitale et de ses  alentours : Circo del mundo, Quilicura, la Ligua, Universidad de Playa Ancha (Valparaíso), la Bandera, Pedro Aguirre Cerda. Cette expérience est un des principaux moteurs qui alimente le désir de la compagnie de réaliser un nouveau travail dans le continent sud-américain.

 

 

Keiria Barthes, éducatrice de jeunes enfants, trapèze/corde lisse


 

Sensible aux enfants, au théâtre, au cirque et à la musique (flûte traversière, piano) elle dirige son parcours de formation universitaire vers les arts plastiques. En 2006 elle entreprend une licence d’arts plastiques, à l’université du Mirail à Toulouse. Durant ces trois années elle s’intéresse plus particulièrement à l’art du mouvement, et élabore diverses vidéos en collaboration avec des danseurs, dont notamment avec la compagnie MM.CC .

 

Parallèlement elle suit les cours d’aérien donnés par Pamela Pantoja à la Grainerie ainsi que les cours de l’école de cirque de Toulouse, le Lido. Elle participe également à plusieurs stages : à Turbul, l’école de cirque de Nîmes et avec la compagnie Luna Collectif. En 2009 elle suit la formation « Apprendre en jouant » des « Ateliers éducatifs et pédagogiques » qui défend une pédagogie ludique et initie les enfants au cirque, à la danse et au théâtre. En 2010 elle se dirige vers la formation d’éducateur de jeunes enfants, dans l’idée de sensibiliser les enfants à l’art dès leur plus jeune âge et les accompagner dans le développement de leur créativité. Elle met par exemple en place un projet de résidence d’artiste dans une structure de petite enfance en accueillant la plasticienne Catherine Stoffel. 

 

En octobre 2013 elle part pour l’Amérique du Sud où elle s’entraînera régulièrement à l’école de cirque de Rosario (Argentine) et participera à des conventions de cirque en Argentine et en Equateur. Venue rendre visite à l’équipe de Trazos Sueltos en Bolivie, elle intègre le projet en janvier 2014.

 

 

 

Camille Rouyard, comédienne/corde lisse, master 1 et 2 arts du spectacle et médias


 

Camille obtient son master 2 en arts du spectacle à l'université de Toulouse le Mirail en juin 2013, suite à la présentation de son mémoire intitulé "Le cirque contemporain une dramaturgie de l'hybridation". En parallèle de son cursus universitaire elle se forme au théâtre, notamment avec le théâtre du réel, qui aborde les techniques du clown.

 

De 2006 à 2009 elle travaille en tant que comédienne au sein des compagnies "La Simandre" et "La fabrique des petites utopies". En 2008 elle participe à la création du collectif "Le rang du fond" qui donnera suite à la création du spectacle "Un verre de rouge s'il vous plaît?", joué dans diverses communes iséroises et auquel Camille participe à la fois en tant qu'auteur et comédienne. Cette même année elle dispense un atelier de théâtre hebdomadaire à des collégiens. De 2010 à 2012 elle participe au laboratoire de recherche chorégraphique de Christophe Legoff "Ordinary paint, imaginary shape". Au même moment elle découvre le tissus aérien et la corde lisse dans le cadre des ateliers de l'université du Mirail. Elle intensifie ensuite sa pratique en poursuivant son entraînement à la Grainerie, auprès de Pamela Pantoja. En 2011-2012 elle suit les cours d'acrobatie et d'équilibre sur mains de l'école de cirque du Lido. 

 

Intégrante du projet R.A.P, elle retourne en France afin d'achever son mémoire. Elle y poursuit son entraînement et sa recherche artistique afin de préparer le départ du projet TRAZOS SUELTOS.


Raphaëlle Balland, danseuse/trapéziste, licenciée en sciences politiques


 

 

Raphaëlle obtient son diplôme de premier cycle de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (bac +3) en 2009, après avoir effectué sa troisième année d’études au Chili. Tout d'abord cinq mois en tant qu’assistante de français au lycée français de Concepcion, puis six mois en tant que locutrice radio au sein de la rubrique culturelle de Radio Placeres à Valparaiso, où elle crée par la suite sa propre émission «Atrapa sueños ».

 

Elle découvre le trapèze fixe auprès de la compagnie Enaires et suit une formation intensive de trois mois. Ayant toujours pratiqué la danse, à son retour en France elle décide d'intégrer le cursus «artiste chorégraphe interprète» du centre de Danse James Carlès à Toulouse. En 2011-2012 elle suit une formation personnalisée auprès de Darius Grandisson (Alvin Ailey, Béjart Ballet), axée sur la technique graham et la technique classique. Parallèlement, elle donne des cours de danse au club de natation synchronisée de Toulouse. Depuis son arrivée à Toulouse en 2009 elle poursuit son entraînement en trapèze fixe à la Grainerie. Son intérêt pour l’univers du cirque et de la danse l’amène également à pratiquer la danse aérienne. En novembre 2012 elle effectue un remplacement de un mois sur les ateliers de trapèze fixe de la Grainerie.

 

Intégrante du projet R.A.P elle poursuit son séjour à Santiago après la fin de ce dernier. Elle y travaille comme artiste de rue, et participe à divers projets locaux. Elle poursuit son entraînement en trapèze, participe à des ateliers de danse aérienne et d’équilibre. En juin elle donne un stage d’un mois autour de la technique graham au sein de l’institut « Los Leones ».  

[ ESPANOL ]

La compañía Wild Lines de origen francés, compuesta por Keiria Barthes, Camille Rouyard y Raphaëlle Balland, nació a principios del año  2012 en Toulouse. Desarrolla su búsqueda dentro del ámbito circense, donde  destaca la mezcla de distintas disciplinas en el espacio aéreo (trapecio, cuerda española, tela); en el ámbito de la danza así como en el ámbito del teatro. Entre enero y marzo 2013 Camille y Raphaëlle participan del proyecto R.A.P “Revolución Alquimista y Poética” en Santiago de Chile. El espectáculo resultante de este proyecto pluridisciplinario donde se mezclan circo teatro y danza butô, “El árbol de Samaipata” fue llevado a distintos lugares, comunas y ciudades : Circo del mundo, Quilicura, la Ligua, Universidad de Playa Ancha (Valparaíso), la Bandera, Pedro Aguirre Cerda).  Esta experiencia es uno de los principales motores que guía el deseo de la compañía por realizar un nuevo trabajo dentro en el continente sudamericano.

 

 

 

Keiria Barthes, educadora de niños, trapecio/cuerda española


 

Receptiva a los niños, al teatro y a la música (flauta traviesa, piano) orienta su formación universitaria hacia las artes plásticas. En 2006 emprende una licenciatura  en artes plásticas en la universidad del Mirail en Toulouse. Durante esos tres años se interesa en particular al arte del movimiento y realiza varios videos en colaboración con bailarines, especialmente con la compañía MM.CC .

 

En paralelo sigue las clases de aéreo impartidas por Pamela Pantoja en la Grainerie y también las clases de la escuela de circo de Toulouse el Lido. Además toma varios talleres: en Turbul, la escuela de circo de Nîmes y con la compañía Luna Collectif. En 2009 sigue la formación “Aprender jugando” de los “Talleres educativos y pedagógicos” que defiende una pedagogía lúdica, iniciando los niños al circo, a la danza y al teatro. En 2010 se orienta hacia la formación de “educadora de niños” (3-5 años) con el fin de sensibilizar los niños al arte desde pequeños y acompañarles en el desarrollo de su creatividad. Realiza por ejemplo un proyecto de residencia artística en una estructura dedicada a la infancia, acogiendo la artista plástica Catherine Stoffel.


En octubre 2013 viaja para América Latina donde entrena en la escuela de circo de Rosario (Argentina) y participa a convenciones de circo en Argentina y Ecuador. Viene a visitar el equipo de Trazos Sueltos en Bolivia, y integra el proyecto en enero 2014. 

 

 

Camille Rouyard, actriz/cuerda espanola, magister en artes escénicas y medios de comunicacion 


 

 

Camille finaliza su magister en artes escenicas y medios de comunicación en la Universidad de Toulouse le Mirail en junio de 2013. Presentó un estudio de fin de carrera intitulado "El circo contemporaneo una dramaturgia de la hybridación". En paralelo de su formación universitaria se forma en actuación, entre otros como el teatro del real, que aborda las técnicas del clown.


De 2006 a 2009 trabaja como actriz en las compañias "La Simandre" y la "Fabrica de las pequeñas utopías". En 2008 participa de la creación del colectivo "El rango de detras" que realizara el espectaculo "Un vaso de tinto por favor?", presentado en varias comunas francesas. Camille interviene a la vez como actriz y como autora. Este mismo año da un taller de teatro semanal en un colegio. En 2010 se initia a la danza contemporanea y sigue varios tallers con distintos coreógráfos. mas especificamente es parte del taller de búsqueda coreografica de Christophe Legoff "Ordinary pain, imaginary shape" durante dos años. Descubre la tela y la cuerda española en el ambíto de las actividades de la universidad. Después de eso intensifica su entrenamiento en la Grainerie con Pamela Pantoja. En 2011-2012 sigue las clases de acrobacia y de parada de mano de la escuela de circo del Lido.


Integrante del proyecto R.A.P, se devuelve a Francia para terminar su magister. Sigue entrenando y investigando preparando el inicio del proyecto TRAZOS SUELTOS.




Raphaëlle Balland, bailarina/trapecista, licenciada en ciencias políticas



Raphaëlle se diploma del primer ciclo del Instituto de ciencias politicas de Paris en 2009, después de haber realizado su tercer año de estudios en Chile. En un primer tiempo trabajando como asistente de francés en el liceo francés de Concepcion, y después como locutora en una rubrica cultural de la Radio Placeres, antes de crear su propria emision « Atrapa sueños ».

       

Descubre el trapecio fijo con la compañía Enaires en Valparaiso donde se forma intensivamente durante tres meses. A su vuelta en Francia, ya que siempre había bailado, decide ingresar en la formación “artista coreógrafa interprete” de la escuela de danza James Carles en Toulouse. En 2011-2012 sigue una formación personalizada al lado del maestro Darius Grandisson (Alvin Ailey, Béjart Ballet) enfocada a la técnica Graham y el ballet. En paralelo da clases de danza en la Federación de nado sincronizado de Toulouse. Desde su llegada a Toulouse en el 2009 sigue su entrenamiento de trapecio en la Grainerie. Su interés por ambos universo del circo y de la danza también la lleva a practicar danza aérea. En noviembre de 2012 hace un reemplazo de un mes encargándose del taller semanal de trapecio fijo de la Grainerie.


Integrante del proyecto R.A.P, se instala en Santiago tras el final de este. Trabaja como artista callejera y participa a varios proyectos locales. Sigue perfeccionándose en trapecio, toma talleres de danza aérea y de parada de manos. En junio da un taller de técnica Graham en el Instituto “Los Leones”.

 

 

Calendrier

Categories